Sony

De Wiki SIO EDM
Révision de 20 décembre 2016 à 19:04 par Alemaire (discussion | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Sony est un géant de l’électronique qui a commencé son activité après la fin de la Seconde Guerre mondiale avec un vingtaine de personnes. Aujourd’hui, Sony est devenue une multinationale comprenant une centaine de sociétés à travers le monde et employant plus de 140 000 personnes. Elle est implantée dans 183 pays. Sony Corporation est active dans l’électronique, la téléphonie, l’informatique, la musique, les jeux vidéo, le cinéma et dans l’audiovisuel en général.


Histoire

L’histoire de Sony commence avec la rencontre de deux hommes : Morita Akio et Ibuka Masaru lorsque le Japon est en guerre, en 1942. Ibuka Masaru est un ingénieur de trente-quatre ans travaillant dans un laboratoire de produits chimiques pour l’industrie de la photographie. Morita Akio, lui, a vingt-et-un ans, il est diplômé en physique et il est passionné par la radio. Tous deux passionnés par l’électronique, vont nouer une relation d’amitié. A la fin de la guerre Ibuka crée une entreprise de réparations d’équipements électriques. En 1946, Morita rejoint Ibuka, et après quelques mois, ils décident de créer une nouvelle société qui innove dans l’électronique. Dénommée Totsuko, elle sera la compagnie de télécommunications de Tokyo, elle deviendra Sony en 1958.


L’obsession de la miniaturisation

Les premières années, à cause de manque de moyens financiers, Sony se contente de fabriquer des pièces détachées pour les appareils radios. Le société est menacée de faillite à plusieurs reprises. Sony va décider de fabriquer des petits matériels et des produits de poche, car selon Ibuka, l’avenir de l’électronique est à la miniaturisation, qui permettra de conquérir le grand public. En 1949, Morita est Ibuka découvrent le magnétophone à bande magnétique dans un camp d’occupation américain à Tokyo. En 1950, ils fabriquent le premier magnétophone à bandes magnétiques japonais, le G-Type. Ces magnétophones vont connaître un grand succès commercial. En 1954, Ibuka comprend, encore une fois, avant les autres, tout l’intérêt du transistor inventé quelques années avant par Bell. Ce composant est une pièce maîtresse pour les radios, mais il n’est utilisé, à ce moment-là, qu’à des fins militaires. Ibuka veut crée des récepteurs radio de petite taille, ce qui permettra ainsi de les vendre en masse. Ainsi en 1955, le Sony TR-55, qui est le premier récepteur radio entièrement à base de transistors, est commercialisé. C’est aussi le premier produit qui porte le nom Sony. Puis en 1957, Sony lance son premier poste radio de poche. En 1958, l’entreprise change de nom est devient Sony Corporation.

Ainsi, le développement de Sony ne va plus s’arrêter. Dès la fin des années soixante, Sony devient la référence en matière de produits électroniques. En 1960 est crée la filiale Sony America, son siège est à New-York.


Les principales innovations

1960 : la télévision portative à transistor.

1961 : le Chromatron, premier modèle de télévision portable couleur.

1967 : le Sony Video Rover Portapak, le tout premier enregistreur portable pour le grand public qui marque le début du Caméscope.

1968 : le Trinitron, un tube cathodique en couleur. C’est une révolution dans le secteur de l’audio-vidéo.

1971 : le magnétoscope avec le système de chargement de la bande qui deviendra un standard.

1975 : les cassettes vidéo Betamax.

1979 : le Walkman, premier appareil audio portatif qui inaugure l’ère des baladeurs.

1982 : le Compact-Disc.

1982 : les disquettes 3.5 pouces, qui s’impose comme un standard pour les ordinateurs.

1983 : le premier Caméscope au monde.

1985 : la vidéo 8 mm.

1992 : le minidisque, support d’enregistrement et de reproduction numérique.

1994 : la Playstation et l’introduction de Sony dans l’univers des jeux vidéo.

1999 : le premier magnétoscope numérique séquentiel.

2000 : la Playstation 2, qui connaît un succès encore plus important que la première.

2003 : la PSX, qui réunit en une seule machine une Playstation 2 et un enregistreur numérique capable de lire des DVD.

2004 : la PSP, Playstation portable.

2006 : le Blu-Ray.

2006 : la Playstation 3.

2013 : la la Playstation 4.


Autres

Le nom de Sony résulte de l’association de deux concepts. Le premier est la racine latine sonus, le “son”, le second et l’expression “sonny boy” très répandue au Japon, qui désigne une jeune personne à l’esprit ouvert, libre et avant-gardiste.