Signature électronique : Différence entre versions

De Wiki SIO EDM
Aller à : navigation, rechercher
m
 
Ligne 27 : Ligne 27 :
 
S'il est identique à l'original, alors le destinataire sera averti de son authenticité et obtiendra l'identité du signataire.
 
S'il est identique à l'original, alors le destinataire sera averti de son authenticité et obtiendra l'identité du signataire.
 
Dans le cas contraire le destinataire saura que le document a été modifié.
 
Dans le cas contraire le destinataire saura que le document a été modifié.
 +
[[Category:Technologies]]
 +
[[Category:Droit]]

Version actuelle en date du 26 janvier 2019 à 23:56

Signature électronique

La signature électronique(appelé aussi signature numérique) est un moyen technique qui permet à un signataire de s'authentifier sur un document numérique. Elle se différencie de la signature manuscrite car c'est une suite de caractère(lettre et chiffre).


Outils de signature électronique

Plusieurs outils permettent à un signataire d'effectuer sa signature électronique tel qu'un certificat numérique sur plusieurs support(carte à puce, clé USB, carte d’identité, PC, smartphone, etc.).


Valeur juridique

La signature électronique a été introduite dans le droit français par la loi du 13 mars 2000,cette loi permet d'instaurer officiellement l'usage de la signature électronique en France. La signature électronique a les même valeurs juridique que la version manuscrite,seulement elle garantit en plus l’intégrité d'un document électronique.


Fonctionnement

Nous prendrons pour cet exemple le cas d'Alice qui envoie un contrat au format PDF à Bob. Pour procéder, le logiciel d'Alice va créer un hachage du contrat. Cette méthode consiste à générer une empreinte composée de chiffres et de lettres propre au document. La moindre modification du document entraine alors une modification du hachage. Une fois que le hashage a été fait, il est associé à deux clés données par le certificat numérique : une privée et une publique. La clé privée va chiffrer le hash, ce qui donne la fameuse signature électronique. Le tout est ensuite envoyé au destinataire avec la clé publique. Lors de la réception du contrat, Bob va déchiffrer le hachage du contrat avec la clé publique. Une fois déchiffré, le hash est recalculé par le logiciel de Bob. S'il est identique à l'original, alors le destinataire sera averti de son authenticité et obtiendra l'identité du signataire. Dans le cas contraire le destinataire saura que le document a été modifié.