Logiciel malveillant

De Wiki SIO EDM
Révision de 1 mai 2017 à 13:13 par Rdaros (discussion | contributions) (Page créée avec « Malwares Un '''logiciel malveillant''' ou '''malware''' est un logiciel effectuant des opérations à l'insu de l'utilisateur, déve... »)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Malwares


Un logiciel malveillant ou malware est un logiciel effectuant des opérations à l'insu de l'utilisateur, développé par un pirate(hacker), dans le but de nuire à un système informatique.




Différents types de logiciels malveillants

Il existe plusieurs types de logiciels malveillants:

  • Virus
Un virus est un logiciel malveillant, généralement de petite taille, qui se transmet par les réseaux ou les supports

d'information amovibles, s'implante au sein des programmes en les parasitant, se duplique à l'insu des utilisateurs et produit ses effets dommageables quand le programme infecté est exécuté ou quand survient un évènement donné

  • Vers
Un ver est un logiciel malveillant indépendant qui se transmet d'ordinateur à ordinateur par l'internet ou tout autre réseau et perturbe le fonctionnement des systèmes concernés en s'exécutant à l'insu des utilisateurs.
  • Troyen
Un cheval de Troie est un logiciel apparemment inoffensif, installé ou téléchargé et au sein duquel a été dissimulé un programme malveillant qui peut par exemple permettre la collecte frauduleuse, la falsification ou la destruction de données.
  • Spyware
Un logiciel espions est un logiciel destiné à collecter et à transmettre à des tiers, à l'insu de l'utilisateur,des données le concernant ou des informations relatives au système qu'il utilise.
  • Adware
Un logiciel publicitaire est un logiciel qui affiche des annonces publicitaires sur l'écran d'un ordinateur et qui

transmet à son éditeur des renseignements permettant d'adapter ces annonces au profil de l'utilisateur.

Historique

La démocratisation massive de l'utilisation des ordinateurs fut accompagnée d'une explosion du nombre de virus. Ces derniers ont ensuite évolué parallèlement aux technologies. Dans les années 1980, ils visaient un ensemble de systèmes d'exploitation et de réseaux ; dans les années 1990, ils servaient surtout à dérober des informations confidentielles comme celles relatives aux comptes bancaires ou les mots de passe ; de nos jours, la majorité des virus exploitent les failles de Windows, le système d'exploitation le plus répandu à travers le monde.

Années 1970 : les réseaux dédiés

Les premiers virus sont apparus dès les années 1970, sur des réseaux dédiés comme ARPANET. Ce virus était capable d'accéder à un système distant via un modem et de s'y insérer, affichant alors un message d'avertissement à l'utilisateur infecté. Le virus était capable de se propager sur les machines mises en réseaux.

Années 1980 : premières épidémies

Dans les années 1980, les virus sont apparus en nombre et les premiers chevaux de Troie ont été développés. Ces derniers n'étaient pas capables de se reproduire ni de se propager, mais une fois téléchargés et installés, ils endommageaient les systèmes. L'utilisation répandue des ordinateurs Apple II a suscité l'intérêt des auteurs de virus : la première épidémie de virus informatiques à grande échelle a alors touché cette plate-forme.

Années 1990 : Le polymorphisme

En 1990, les auteurs de virus ont développé de nouvelles caractéristiques, notamment les virus polymorphes. Leurs codes étaient non seulement cryptés, mais aussi automatiquement modifiés à chaque infection. Cette particularité les protégeait des antivirus de l'époque, alors basés sur la recherche contextuelle classique pour détecter des éléments de codes de virus connus. Peu après, les experts de la lutte contre les virus ont mis au point des algorithmes spéciaux capables d'identifier ce nouveau type de virus.

Années 2000 : Une expansion insatiable

Depuis les années 2000, 3 milliards de codes malveillants attaquent chaque année les ordinateurs dans le monde entier. Une étude d'une société américaine productrice de logiciels de sécurité informatiques suggèrent que "le taux de codes malveillants et d'autres programmes indésirables pourrait être supérieure à celui de logiciels légitimes". L'étude indique également qu'autant de logiciels malveillants ont été créés en 2007 que durant les 20 années précédentes. Selon les calculs de Microsoft de 2011, un téléchargement sur 14 à partir d'Internet peut contenir un code malveillant. Les médias sociaux, selon Microsoft, et les sites de live streaming selon un rapport de l'AISP seraient les plus touchés. Een 2012, 27 millions de nouveaux logiciels malveillants qui ont été identifiés soit 74 000 créés quotidiennement et parmi ces derniers les trois quarts étaient des chevaux de Troie. Ils infectent 31,98% des ordinateurs analysés dans le monde, allant de d'un taux de 54,89% en Chine à 20,25% en Suède, la proportion étant en baisse par rapport à 2011.


Auteurs

Groupe Anonymous

Le cyber vandalisme

Aux débuts du logiciel malveillant, certains, peu dangereux et peu répandus, étaient écrits par des programmeurs qui voulaient tester leurs propres capacités. D'autres, assez peu évolués, l'ont été par des étudiants en programmation informatique. Avec le développement d'Internet, des sites et des forums spécialisés, de nouvelles perspectives se sont ouvertes.

Les professionnels

Certains anciens développeurs ont continué à œuvrer dans le milieu de l'informatique. Ils forment désormais un réseau de professionnels très secret, auteurs d'épidémies particulièrement virulentes.

Les scientifiques

Ces auteurs se définissent eux-mêmes comme des chercheurs, dont la motivation ne serait pas pécuniaire, mais scientifique. Ils forment un petit groupe qui se consacre au développement de nouvelles méthodes de pénétration et d'infection des systèmes d'exploitation, cela sans être détectés par les logiciels antivirus. Ils ne dévoilent généralement pas le code source de leurs logiciels, mais discutent de leurs trouvailles sur des sites spécialisés.