L'externalisation

De Wiki SIO EDM
Révision de 21 décembre 2016 à 02:04 par Jfliaud (discussion | contributions) (Risques de l'externalisation)

Aller à : navigation, rechercher

L'externalisation est la notion de « faire faire »par une entreprise externe plutôt que de « faire » en interne. Dans une entreprise, elle concerne généralement le SI ( système d'information) et la logistique.


Définition

L'externalisation (ou outsourcing en anglais) consiste à faire réaliser, par un prestataire, des activités non essentielles et non stratégiques : pour une entreprise, il s'agit de celles qui sont les moins productrices de revenus. Cette stratégie vise l'entreprise à se concentrer d'avantage sur ses compétences de base et son activité principale. Le but est d’obtenir des prestations de qualité à un coût moins important qu’une activité du même type en interne. Le processus inverse, la reprise en interne de l'entreprise des activités externalisées est appelé réinternalisation backsourcing.

Les motifs de l'externalisation

Il existe de nombreux motifs d'externalisation dans une entreprise :

- afin de se concentrer sur le cœur de métier de l'entreprise

- afin de bénéficier de compétences plus profondes : le prestataire de services peut mettre d'avantage de moyens grâce à des spécialistes

- afin d'avoir une meilleure flexibilité en cas d’augmentation ou de baisse de l'activité de l'entreprise: le prestataire pourra s'adapter plus simplement aux changement de l'activité de l'entreprise et répondre aux demandes plus ou moins importantes

- afin de favoriser un meilleur contrôle des coûts liés à la fonction, à l'infrastructure et aux processus externalisés ( étant définis par un contrat, les couts sont connus et ne peuvent changer)

Les avantages et les inconvénients

Les entreprises se tournent vers l'externalisation afin que des tiers réalisent des activités, bien souvent avec une qualité supérieure.


Les avantages de l’externalisation sont multiples :

- une meilleure identification des coûts réels et des processus

- l'entreprise acquière des compétences humaines, technologiques et matérielles apportées par le prestataire extérieur ce qui augmentera sa compétitivité

- l'entreprise peut alors se recentrer sur son activité principale

- l'entreprise pourra concentrer ses ressources vers la R&D (recherche et développement)

- le prestataire sera plus réactif face aux modifications de l’environnement (charge de travail, hausse ou baisse de la production)


Néanmoins, l'externalisation comporte des inconvénients :

- il y aura une perte de la maîtrise et des compétences au sein de l'entreprise et un manque de formations des employés

- une dépendance vis-à-vis du prestataire ce qui pourrait entrainer une détérioration du service.

- un manque d'informations et de transparence du prestataire

- une détérioration que la qualité de la production ou du service fourni par le prestataire

- une crainte d'un retour en arrière difficile

Risques de l'externalisation

L'externalisation présente des risques :

- une perte de confiance auprès du fournisseur sous-traitant ou la création de conflits d'intérêts ce qui diminue le rendement et la performance de la société sous-traitante. - erte de la qualité du produit ou de la prestation entraînant une perte de compétitivité voire une perte de part de marché. Perte de substance au sein de l'entreprise par la perte du contrôle des opérations ou la perte de connaissances fondamentales dans l’entreprise, de son capital immatériel. Diminution de la maîtrise des informations par la perte de la confidentialité d'informations sensibles. Fiabilité et pérennité du partenaire externe choisi (risque de réputation notamment). Mauvaise réversibilité de l'opération en cas de « réinternalisation » (ou backsourcing).

Différences entre externalisation et sous-traitance

L'externalisation diffère de la simple prestation extérieure de services, et de la simple sous-traitance, dans la mesure où il y a :

- pilotage étroit par l'entreprise donneuse d'ordre ; - engagement du prestataire externe.