Blockchain

De Wiki SIO EDM
Aller à : navigation, rechercher


Introduction

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle (définition de Blockchain France).

Une blockchain constitue donc une base de données qui enregistre la totalité des échanges effectués par les utilisateurs depuis sa création, une copie de la blockchain est maintenue par chaque utilisateur, rendant la possibilité d'altération de la blockchain quasi nulle.


Il existe des blockchains publiques, ouvertes à tous, et des blockchains privées, dont l’accès et l’utilisation sont limitées à un certain nombre d’acteurs, comme par exemple l'entreprise renault qui utilise un système de blockchain afin de suivre les carnets d'entretien numériques de ses véhicules et ainsi les rendre inaltérables et contrer la fraude.

Une blockchain publique peut donc être assimilée à un grand livre comptable public, anonyme et infalsifiable. Comme l’écrit le mathématicien Jean-Paul Delahaye, il faut s’imaginer « un très grand cahier, que tout le monde peut lire librement et gratuitement, sur lequel tout le monde peut écrire, mais qui est impossible à effacer et indestructible. »

Le premier système de blockchain est apparu en 2008 avec la monnaie numérique Bitcoin, le principe est le suivant : Chaque transaction effectuée est placée dans un "Bloc" d'une taille maximale définie (1Mb) la quantité de transactions dans un même bloc n'est pas fixe chaque bloc est validé par les noeuds du réseau appelés les “mineurs”, selon des techniques qui dépendent du type de blockchain. La technique employée par le réseau bitcoin est le Proof-of-Work (PoW) cette technique consiste à résoudre un problème mathématique complexe.

Une fois le bloc validé, il est horodaté et ajouté à la chaîne de blocs. La transaction est alors visible pour le récepteur ainsi que l’ensemble du réseau. Et le cycle se répète continuellement toutes les 10 mins.

Aspects

Historiques et sociétaux

Une quantité importante de crypto monnaie utilisent les blockchains pour leur sécurité. Le principe étant d’empêcher toute altération pour garder une transparence maximum.

La blockchain et ses protocoles décentralisés de vérification des échanges pourrait avoir un impact très important sur les États, qui se trouvent interpellés par rapport à leur monopole sur la monnaie et sur les transactions financières, mais aussi un impact sur les banques et l’économie toute entière. Un système de blockchain tenu par le peuple pour les finances de l'Etat permettrait par exemple une transparence complète sur la rémunération des élues

Juridiques

La chaîne de blocs pose des questions d'ordre juridique. Ces questions portent sur différents points : le droit de la propriété intellectuelle, le droit du contrat ainsi que la gouvernance de la chaîne18.

Une blockchain privée fonctionne avec un cadre établi dont les règles régissent le fonctionnement, alors que la blockchaine publique ne définit pas d'autre règle que celle du code constitué par la technologie protocolaire et logicielle qui la compose.

En règle générale, la loi applicable à la chaîne est la loi désignée par les parties.

Description

Fonctionnement

Une blockchain permet de faciliter des transactions sécurisées. C'est un système décentralisé utilisé pour enregistrer les transactions à travers une grande quantité d'ordinateurs afin de rendre les enregistrements inaltérable sans modification de la totalités des enregistrements présent chez chaque utilisateur. Cela permet au utilisateurs de vérifier et contrôler les transactions. Les transactions sont validées par des entités indépendantes (Les mineurs) qui collaborent à travers différents protocoles (PoW, PoS...). L'utilisation d'une blockchain permet d’empêcher la création infinie de monnaies à travers une duplication des transactions.

Une base de données de type Blockchain contient 2 formes d'enregistrements, la transaction et le blocs. Les blocs contiennent les lots de transaction valable. Chaque bloc inclut le code du bloc précédent, ce qui permet de les relier, cette liaison forme une chaine.Ce procéder permet de confirmer l'intégrité du bloc et de remonter la chaine jusqu'au bloc original.

Décentralisation

En permettant le stockage de ses informations par la totalité de ses utilisateurs la blockchain permet d'éliminer les risques qui existe lors d'une centralisation.

Le réseau n'a donc pas de point centralisé que des pirates pourraient exploiter. Le système de blockchain utilise un système de clé publique comme adresse. Les unités de valeurs de la blockchain (exemple : le bitcoin) sont envoyés sur les adresses publique. Pour accéder au unités d'une adresse publique il faut posséder sa clé privée.

On voit donc ici l'avantage d'une blockchain, la ou un système centralisé est plus contrôlable, les manipulations des données à des fins frauduleuses sont courante, la ou une blockchain est totalement transparente.

Hard-Fork

Un hardfork est une situation ou une blockchain se sépare en 2 chaine différentes régie par différente règles, un hardfork peut avoir lieu lors d'une mise à jour importante d'une blockchain pour diverse raisons, par exemple la blockchain Ether à subie un hardfork afin de combler une faille de sécurité qui avait conduit au vol de plusieurs millions d'Ether, le Hardfork créa la chaine et le token Ethereum et la chaine d'origine existe toujours avec le token Ethereum classic. Le bitcoin a lui aussi subi de nombreux hardfork pour la création de nouvelles monnaie (Litecoin, Bitcoin cash, bitcoin gold...)