AMD : Différence entre versions

De Wiki SIO EDM
Aller à : navigation, rechercher
(Historique)
(Structures 64 bits)
Ligne 119 : Ligne 119 :
  
 
2006 :
 
2006 :
 +
 
Pas symbolique chez AMD, c'est processeurs 64 bits quadri-cœurs seront installés dans les serveurs Dell. Cela tend à prouver que la puissance des CPU d'AMD est reconnue, alors qu'Intel lance ses architectures Conroe (pour PC de bureau), Merom (pour portable) et Woodcrest (pour serveurs), qui marquent un tournant dans la politique d'Intel qui n'a fait qu'augmenter la fréquence de ses processeurs durant la période des Pentium 4, sans grande amélioration de performances. Depuis fin 2006, les ordinateurs Dell proposent des processeurs AMD.
 
Pas symbolique chez AMD, c'est processeurs 64 bits quadri-cœurs seront installés dans les serveurs Dell. Cela tend à prouver que la puissance des CPU d'AMD est reconnue, alors qu'Intel lance ses architectures Conroe (pour PC de bureau), Merom (pour portable) et Woodcrest (pour serveurs), qui marquent un tournant dans la politique d'Intel qui n'a fait qu'augmenter la fréquence de ses processeurs durant la période des Pentium 4, sans grande amélioration de performances. Depuis fin 2006, les ordinateurs Dell proposent des processeurs AMD.
  

Version du 3 décembre 2017 à 17:41


Introduction

Advanced Micro Deviced (AMD) a été créé en 1969, à Sunnyvale en Californie par le co-fondateur Jerry Sanders.

Historique

En 1969, la société AMD est créé avec un capital de 100 00$. Jerry Sanders est nommé PDG.

En 1970, AMD invente son premier dispositif propriétaire, le compteur logique Am2501, premier compteur-décompteur binaire/hexadécimal de l’industrie.

En 1972, AMD est côté en bourse et en 1979, c'est à la bourse de New York.

En 1982, suite à une demande d’IBM, AMD signe un contrat pour faire office de seconde source après Intel pour les microprocesseurs IBM pour PC.

En 1985, développement du premier produit de contrôleur graphique et de carte graphique.

En 1987, c'est le début d’EGA Wonder™ et de VGA Wonder™.​ Ensuite, AMD rachète Monolithic Memories, Inc. et se sont leurs débuts dans l’activité de logique programmable.

En 1991, c'est les débuts de la famille de microprocesseurs Am386®, offrant au marché x86 une solution hautes performances compétitive à bas coûts.

En 1993, création des microprocesseurs AMD Am486® et se développe une coentreprise avec Fujitsu pour la sortie de produits de mémoire flash.

En 1994, AMD et Compaq Computer Corp. nouent une alliance à long terme pour équiper les ordinateurs Compaq de microprocesseurs Am486.

En 1995, introduction par AMD du microprocesseur AMD-K5®, premier microprocesseur compatible avec l'architecture x86 et conçu de manière indépendante.

En 1996, AMD acquiert NexGen, société spécialisée dans les microprocesseurs.

En 1997, lancement du microprocesseur AMD-K6®, qui permet pour la première fois de ramener les PC en dessous de la barre des 1 000 $ en les rendant ainsi abordables pour le consommateur moyen.

En 1999, le processeur AMD Athlon™ devient le premier processeur de septième génération pour ordinateurs Microsoft® Windows®.

En 2000, le processeur AMD Athlon™ est le premier à franchir le mur historique des 1 GHz (un milliard de cycles d’horloge par seconde) et introduction par AMD de la technologie AMD PowerNow!™ avec processeurs Mobile AMD-K6®-2+.

En 2001, AMD lance le processeur Athlon™ MP, première plate-forme multitraitement de la société.

En 2002, HEctor Ruiz st le nouveau PDG d'AMD. AMD acquiert Alchemy Semiconductor pour sa technologie de processeur embarqué à faible consommation. La technologie Cool'n'Quiet™ d’AMD fait ses débuts avec la famille Athlon™ XP. Elle aide à réduire la consommation d’énergie, à rendre les systèmes silencieux​ et à fournir des performances à la demande pour maximiser l’expérience informatique des utilisateurs.

En 2003, AMD et IBM signent un accord pour le développement en commun de technologies de fabrication de future génération. AMD lance les processeurs Opteron™ et AMD Athlon™ 64. Avec Fujitsu, AMD forme FASL, LLC, et une nouvelle société : Spansion™ et AMD forme une alliance stratégique avec Sun Microsystems et acquiert l’activité x86 de National Semiconductor.

En 2004, AMD fait une démonstration du premier processeur x86 bicœur au monde. AMD annonce l’Initiative 50x15 dont le but est d’accélérer l’accès à tarif abordable à Internet et à l’informatique de base pour 50 % de la population mondiale d’ici 2015.

En 2005, introduction par AMD de la technologie mobile AMD Turion™ 64 pour PC portables et du processeur AMD Athlon™ 64 X 2 bicœur pour PC de bureau et introduction des processeurs les plus performants du monde pour serveurs et stations de travail x86 1-8P. AMD porte plainte contre Intel qu’il accuse de violer la législation antitrust en abusant illégalement de son monopole afin d’exclure et limiter la concurrence.

En 2006, démonstration par AMD de la plate-forme Accelerated Computing qui franchit le mur du téraflop de performances et des premiers processeurs x86 de serveurs quadricœurs natifs de l’industrie. Acquisition d’ATI par AMD permettant de créer une nouvelle source d’énergie innovante. Débuts de la plate-forme de jeu multi-GPU CrossFire™ et des PC media center AMD LIVE!™. Lancement du Shanghai Research and Development Center (SRDC) d’AMD, qui se concentre sur le développement des plates-formes mobiles AMD de nouvell​e génération. AMD est un membre fondateur de The Green Grid, association mondiale ouverte, conçue pour diminuer la consommation d’énergie dans les installations informatiques.​

En 2008, Dirk Meyer devient le PDG d'AMD. Lancement d’AMD LIVE!™ Explorer, permettant des divertissements HD immersifs sur le PC domestique et d’AMD Changing the Game, programme à but non lucratif destiné à améliorer les compétences techniques et humaines des enfants en les aidant à développer des jeux numériques à contenu social. Démonstration par AMD de la Cinema 2.0 Experience, effectuant une percée dans la barrière sensorielle séparant le cinéma et les jeux.

En 2009, AMD et Intel annoncent avoir réglé tous leurs litiges antitrust et concernant la propriété intellectuelle, Intel versant à AMD 1,25 milliards de dollars US et acceptant de se conformer à un ensemble de dispositions de pratiques commerciales. Introduction par AMD de l’ATI Radeon™ HD 5970, la carte graphique la plus rapide du monde à ce jour, conçue pour les jeux sur PC les plus exigeants à des résolutions ultra-élevées et pour des performances supérieures dans les tout derniers jeux DirectX 11.

Lancement par AMD du programme Fusion Partner pour consolider les divers programmes de partenariat existants en un seul programme, cohérent au niveau mondial, tout en restant flexible au niveau régional. Ce programme est destiné à fournir aux partenaires des incitations financières et ressources personnalisées, alignées sur leurs objectifs commerciaux, afin de les aider à accélérer le développement et la vente de leurs solutions. AMD simplifie l’expérience d’achat de PC par ses clients grand public en introduisant sa technologie VISION, laquelle est en rapport avec l’expérience de l’utilisateur au lieu de se focaliser sur les spécifications techniques des composant matériels.

AMD dévoile la technologie ATI Eyefinity de multi-affichage, une caractéristique de la famille de processeurs graphiques ATI Radeon qui permet de connecter à l'ordinateur jusqu'à six écrans ultra-haute définition, sans aucun problème, bouleversant ainsi l'expérience visuelle de l'utilisateur. Introduction par AMD du processeur AMD Opteron™ à six cœurs avec chipset AMD, première plate-forme serveur qui permet des performances avancées, qui offre les avantages de l’unification du processeur et du chipset et qui concrétise une fois de plus l’engagement d’AMD pris en matière d'efficacité énergétique l’efficacité énergétique.

AMD est partie prenante dans GLOBALFOUNDRIES pour démarrer une installation dernier cri de fabrication de semiconducteurs dans le nord de l’État de New York, réalisant ainsi son désir, depuis plusieurs années, d’amener la création aux États-Unis d’une usine de pointe pour la fabrication de semiconducteurs. AMD livre son 500 millionième processeur x86 depuis sa fondation en 1969.

Constitution de GLOBALFOUNDRIES, nouvelle société de pointe pour la fabrication de semiconducteurs, par une coentreprise entre AMD et ATIC (Advanced Technology Investment Company). Introduction par AMD de la plate-forme de PC portables ultra-fins, connus sous le nom de code « Yukon », permettant la commercialisation à prix abordables de modèles OEM fins et légers dotés de riches capacités pour le divertissement. La plate-forme, qui exploite le nouveau processeur AMD Athlon™ Neo, le cœur graphique ATI Radeon™ X1250 et, en option, la carte graphique dédiée ATI Mobility Radeon HD 3410, permet des bénéficier d'une authentique HD sur une nouvelle catégorie de PC portables racés. Introduction par AMD de la technologie de plate-forme pour PC de bureau (nom de code Dragon), qui fournit la puissance pour tout faire en combinant le CPU AMD le plus performant et le processeur AMD Phenom™ II X4 avec le cœur graphique primé ATI Radeon™ HD 4800 et les chipsets AMD série 7. Introduction par AMD de son processeur AMD Opteron™ le plus efficace à ce jour sur le plan énergétique : le processeur AMD Opteron EE quadricœur. Non seulement la nouvelle technologie permet plus de choix aux clients qui ont besoin d'une solution efficace sur le plan énergétique, mais elle répond également aux besoins très spécifiques des plates-formes cloud computing. Livraison par AMD du 50 millionième processeur graphique ATI « Hollywood » pour la console de jeu WII de Nintendo, ce qui fait d'Hollywood la puce de console de jeu à base de technologie AMD la plus vendue à ce jour. Le campus Lone Star d'AMD à Austin, TX (USA) décroche une certification Gold dans l'U.S. Green Building Council Leadership in Energy and Environmental Design (LEED) Green Building Rating System. Au regard des projets certifiés en cours, il s'agit du plus important site d'entreprise LEED® certifié Gold au Texas.​


Les différents PDG

- Jerry Sanders en 1969

- Hector Ruiz en 2002

- Dirk Meyer en 2008

-

Situation financière

Le chiffre d’affaire est une hausse de 24% face au précédent trimestre. Ceci se traduit par une somme de 1,22 milliard de dollars soit une progression de 18,5% sur une année (2017).

Produits

Processeur

Structures 32 bits

AMD a fabriqué ses premiers microprocesseurs x86 sous licence, les processeurs qui ont suivis(80286, 80386 et Am486), étaient des copies presque identiques de ceux fabriqués par Intel. Les microprocesseur AMD avaient des fréquences plus élevées et des prix inférieurs ou comparables à ceux proposés par Intel, ce qui en faisait des processeurs à bons rapports qualité/prix. Cela permit à AMD de devenir un concurrent sérieux d'Intel.

De nouveaux microprocesseur appelé K5 sont sortis en 1995 sous le nom "K5 PR75" avec une fréquence de 75MHz Il s'agit d'un microprocesseur x86. Il remplaça l'Am5x86, et fut suivi par le K6. On peut le comparer au Cyrix 6x86 : ils possèdent tout les deux une architecture interne en RISC (Reduced instruction set computer ou RISC) est un type particulier d'architecture matérielle de processeurs qui se caractérise par un jeu d'instructions contenu, aisé à décoder, uniquement composé d'instructions simples). Tous les modèles ont 4,3 millions de transistors(Dispositif à semi-conducteur, qui, comme un tube électronique, peut amplifier des courants électriques, engendrer des oscillations électriques et assumer les fonctions de modulation et de détection). Aucun K5 ne supporte les instructions MMX (permettent d'accélérer des opérations répétitives dans des domaines tels que le traitement de l'image 2D, du son et des communications.)

Les microprocesseurs K5, K6, K6-2 et K6-III crée par AMD, étaient considérés comme des clones de ceux fabriqué par Intel, mais vendus moins chers ( moins performants à fréquence égale pour tous les calculs en virgule flottante, mais un peu plus en calcul entier).

En 1999 AMD lance sur le marché les Duron et Athlon, compatible x86. C'est grâce à eux que le fabricant acroit ça notoriété afin de revenir sur les devant de la scène. En effet l'Athlon était plus performant que ses concurrent pour un prix compétitif à l'inverse du K6, les calcul en virgules flottantes très performantes ont permis de le faire devenir un processeur de choix pour jeux vidéo et les applications multimédia intensives. En mai 2002, AMD annonce qu’il abandonne la fabrication des processeurs Duron, pour se concentrer sur les Athlon et les processeurs 64 bits.

Structures 64 bits

En 2003 c'est le début des série en 64 bits (AMD64) avec l'Opteron, il est destiné aux serveurs et stations de travail. Une version de bureau nommé Athlon 64 et Athlon FX sort en automne 2003. La différence avec sont concurrent Intel, celui-ci reste compatible avec une architecture en 32 bits et peut supporter toutes les appliaction existantes ce qui a poussé AMD à adopter une extension AMD64 sur ces nouveaux processeurs.

Afin d'activer l'architecture en 64 bits, il faut installer un système d'exploitation adapté tel que Linux.

En 2004, AMD intègre un contrôleur mémoire dans l'unité centrale alors qu'il s'agit normalement d'une fonction du chipset. Ces éléments permettent un gain de performance même dans une architecture 32 bits. L'AMD64 est considérer pour les joeurs comme une architecture de choix car plus performante que la version Intel de la même gamme. L'obejctif de AMD est de concurrencer Intel et donc à dominer le marché de la vente au détail (négligée par Intel) tout en offrant de meilleurs prix sur n'importe quelle gamme. Considérant que la majorité de leur acheteurs connaissent le marché de l'informatique et utilisent une application à la fois, AMD poursuit cette objectif cela demande une grande capacité de puissance "brute", domaine dans lequel AMD excelle. De plus, grâce à l'hyper-threading, Intel a l'avantage dans le multimédia car les connaissances des utilisateurs sont moins présentes et donc demande au fabricant une grande visibilité. En 2006 AMD embauche 9 personnes ayant travaillé chez sont concurrent Intel, ce qui n'aide pas celui-ci à relancer l'Itanium, dont l'historique chaotique a embarrassé certains de ses concepteurs et a profité à AMD.

2006 :

Pas symbolique chez AMD, c'est processeurs 64 bits quadri-cœurs seront installés dans les serveurs Dell. Cela tend à prouver que la puissance des CPU d'AMD est reconnue, alors qu'Intel lance ses architectures Conroe (pour PC de bureau), Merom (pour portable) et Woodcrest (pour serveurs), qui marquent un tournant dans la politique d'Intel qui n'a fait qu'augmenter la fréquence de ses processeurs durant la période des Pentium 4, sans grande amélioration de performances. Depuis fin 2006, les ordinateurs Dell proposent des processeurs AMD.

En août 2006, AMD achète le fabricant de cartes graphiques ATI pour 5,4 milliards USD. L'alliance de ces deux acteurs majeurs de l'industrie permettra de proposer aux consommateurs des solutions d'ordinateurs intégrant processeur, chipset et puce graphique, c'est-à-dire des ordinateurs complets et très compacts pouvant servir dans les téléphones mobiles ou dans les véhicules.

AMD et Intel se livre à un vrai face à face. La sortie en fin novembre 2006 du Core 2 Quad chez Intel est un désavantage pour AMD, qui ne commercialisera ses quad-core qu'en automne 2007. En attendant, pour avoir une offre à son catalogue, AMD a sorti la plate-forme 4x4. Elle est composée de deux Athlon dual-core, montés sur une carte mère bi-processeur.

Modèles

Cartes graphiques

A voir aussi

Liens externes