Open data

De Wiki SIO EDM
Aller à : navigation, rechercher

L'Open Data, aussi désignée par donnée ouverte, est une donnée numérique, dont son utilisation et son accès est rendu libre à tous les utilisateurs gratuitement. "Data" peut renvoyer l'idée que la donnée en question peut être publique ou privée pouvant être produite par une collectivité, un service publique ou une entreprise.

Schéma récapitulatif de L'open Data

Ce procédé est une pratique de publication sous licence ouverte qui permet donc aussi de réutiliser les données numériques rendues libres d'accès par d'autres utilisateurs. Pour réutiliser ces données, il n'y a pas de conditions techniques, juridiques et financières. L'open data vise donc à centraliser de très nombreuses données publiques (statistiques, cartographies, horaires, données économiques et financières) de différents secteurs afin de les diffuser gratuitement et ainsi permettre à de multiples acteurs de les exploiter librement, notamment via la création d’applications mobiles, pour simplifier la vie des citoyens résidant sur le territoire.

L'Open Data est très liée au Big Data car l'open data a pour but de rendre accessible des données et le Big Data a pour but de collecter massivement des données numériques permettant ainsi une analyse plus fine du monde qui nous entoure.


Historique

Durant l’émergence des nouvelles technologies en 2000, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, l'Australie et la France ont été les pays pionniers. Par la suite, le mouvement s'est répandu grâce au développement du web 2.0, c'est à dire l'évolution d'Internet pendant les années 2000.

Logo de l'organnisation Sunlight Foundation

Le procédé de l'Open Data trouve ses origines aux Etats-Unis en 1966. Durant cette année, la loi américaine pour la liberté d'information, Freedom of Information Act, permet un libre accès aux documents administratifs. Par la suite, cette mesure recevra plusieurs restrictions. Le mouvement s'actualise en 2007, avec la Sunlight Foundation qui réunit des personnalités du monde numérique de l'Open Government pour définir 10 principes de l'Open Data.

Les 10 principes posent les bases et les caractéristiques des données ouvertes:

complètes, primaires, opportunes, accessibles, exploitables, non-discriminatoires, non-propriétaires, libres de droits, permanentes et gratuites

Lors de ses élections en 2008, Barack Obama met en place une politique de libération des données. En 2013, il signe un executive order portant sur l'ouverture des données publiques sous des formats exploitables afin de les réutiliser.

En Europe, l'Open Data est encadrée par des réglementations légiférées au Parlement européen dès 2003. En France, le droit d'accès aux informations publiques était déjà inscrit dans la déclaration des droits de l'homme et du citoyen en 1789. En France, la Commission d’Accès aux Documents administratifs créée en 1978, permet l'ouverture et la réutilisation des données. La CADA (Commission d'accès aux documents administratifs) pose les prémisses de l’Open Data et concrétise le droit d’accès pour tous, aux documents d’une administration dans le cadre de sa mission de service public.

Une république numérique a donc pour but de moderniser l’action publique et à renforcer l’ouverture des données ouvertes publiques dans le but d’améliorer l’action publique et le fonctionnement de la démocratie et de développer des services innovants.

Aujourd'hui, l'ouverture des données est encouragée pour les collectivités locales, c'est à dire les régions, les départements et les communes de plus de 3500 habitants.


Critères d'évaluation du degré d'ouverture des données

En 2010, Tim Berners-Lee, l’un des inventeurs du Web, a établi une échelle (1 à 5 étoiles) de qualité de l’Open Data qui complète les 10 critères d'une Open Data :

★ : Données non filtrées, dégradées, quel que soit leur format.

★★ : Données disponibles de manière structurée (ex : données tabulaires en CSV, XML, Excel, RDF).

★★★ : Données libres d’être exploitées juridiquement (licences) et techniquement dans des formats non propriétaires.

★★★★ : Données accessibles via des URL afin de pouvoir pointer dessus.

★★★★★ : Données liées à d'autres données, pour les contextualiser et enrichir.


Les principaux problèmes de l'exploitation des Open Data sont d'ordre technique car le nombre de données est tellement important, qu'elles ne peuvent pas être traitées humainement. Le concept de Web des données appliqué aux Open Data met en œuvre 3 mécanismes :

1. L'existence de la donnée sur le réseau à travers une URI unique, c'est à dire à travers un identifiant uniforme de ressource incluant les URL (localisateur uniforme de ressource).

2. Diminuer le coût de transformation de la donnée en apportant des formats standards lisibles par les machines.

3. Améliorer la qualité de la donnée pour éviter qu'un traitement de mise à disposition ne puisse les "abîmer".