Modèle Entité Association

De Wiki SIO EDM
Aller à : navigation, rechercher


Le Modèle Entité Association (ou MEA) est un formalisme graphique pour la modélisation de données. Ce modèle est apparu grâce au travaux de Chen (USA) et Tardieu (FRA) dans les années 1974 et 1975. Le MEA doit son succès à sa simplicité de compréhension et d'utilisation.

Entité

Une Entité (correspondant à une relation dans le modèle relationnel) est un objet, une personne, un lieu ou tout autre chose, identifiable sans aucune ambiguïté. Une entité est composé d'un Identifiant et d'une ou plusieurs Propriété.

   Modèle d'une Entité.
   Entité.png

Association

Une association est un lien entre deux ou plusieurs entités. La Cardinalité définira si l'association devient une Dépendance fonctionnelle (DF) ou restera une simple association.

   Modèle d'une Association.
   Asso.png


Exemple d'entités avec une association

Entité.asso.png


Propriété

Une propriété (correspondant à un attribut dans le modèle relationnel) est une donnée élémentaire que l ’on perçoit sur une entité ou une association. Une propriété dans une association à le nom de propriété portée. L'association est alors dite porteuse.

   Exemple de propriétés dans une entité :
   Propriété.png
   Exemple de propriétés dans une Association :
   PropriétéAsso.png

Identifiant

Un identifiant (correspondant à une clé primaire dans le modèle relationnel) est une propriété ou groupe de propriétés permettant d'identifier et de distinguer sans ambiguïté l'entité qui la/les contient. L'identifiant est le plus souvent un numéro, un code ou un ID.De plus,il est toujours souligné lors de la réalisation d'un MEA.

Exemple de MEA (sans Cardinalité)

MEA1.png On ne tiendra pas compte des identifiants situés dans les associations.


Cardinalité

Le rôle d’une association est défini par deux nombres (min,max) représentant le nombre de fois minimum et maximum qu ’une entité participe à une association. Le min peut être soit 0, soit 1. Le max, lui, peut être 1 ou n (correspondant à plusieurs).

   Cardi.png


Les couples de valeurs possibles sont (0,1), (1,1); (0,N), (1,N). On exprime ces cardinalités par des phrases, qui peuvent se faire de l'entité A vers B ou de B vers A. Exemple : une entité de A peut être reliée à une (1) ou plusieurs (n) entités de B.

   Cardi1.png



Passage du MEA au Modèle relationnel

Pour passer d'un MEA au modèle relationnel, il faut connaître plusieurs points .

   Les entités deviennent des relations dans le Modèle relationnel. Chaque propriétés de l'entité deviennent des champs, tandis que les 
   identifiants deviennent des clefs primaires.
   MR3.png    devient dans le Modèle relationnel    MR3.1.png


   Lors de la présence d'une DF, il faut repérer la cardinalité la plus forte (souvent 1,1). L'entité étant du côté de cette cardinalité doit   
   recevoir l'identifiant de l'entité qui lui est relié en clef etrangère dans le MEA.
   MR1.png    devient dans le Modèle relationnel    MR1.1.png
   Enfin, les associations sont traduites dans le modèle relationnel par des relations, ayant pour clef primaire les identifiants des deux entités 
   (ou plus) qui lui sont reliéés. Les clef primaires apparaissent aussi en clef etrangère dans l'ecriture du modèle relationnel.
   MR2.png    devient dans le Modèle relationnel    MR2.1.png