Low Technology

De Wiki SIO EDM
Aller à : navigation, rechercher

Les Low Technology, littéralement « basse technologies », est l'opposé de high-tech (haute technologies) et est attribué à des technologies apparemment simples, économiques et populaires, les low-tech cherchent à être à la fois durable et accessible.

Histoire

La notion de low-tech apparaît dans les années 1970 dans l'ouvrage Small is Beautiful: A Study of Economics As If People Mattered, écrit par l'économiste britannique Ernst Friedrich Schumacher, précurseur de la pensée écologique en économie politique.

Les différents piliers de la Low Technology

Écologique:

Technologies moins énergivores, n'utilisant pas ou peu d'énergies fossiles, facilement recyclable. Elles sont généralement conçues à partir de ressources naturelles, matériaux locaux ou recyclés. Fait de matériaux locaux (Pour moins d'exportation/importation).

Économique:

Conçues ou/et entretenue par l'utilisateur. Pas de petite économies. Dés-spécialisation des entreprises et des personnes en général.

Social:

Technologies modulables et modulaire Technologies accessibles pour tous Une technologie accessible à tous ce qui cause une diminution des inégalités

Low Technology une philosophie

Le principe de low-tech relève de la philosophie : c’est un principe qui remet en question tout notre mode de production et de R&D. L’appliquer signifierait donc ralentir conséquemment la recherche scientifique afin d'approfondir les découvertes déjà existantes plutôt que de chercher à avancer trop vite. Ce serait un bouleversement de tous nos mode de vie car nous irions vers des technologies plus modulables et modulaire, plus durables et moins consommatrices; des technologies plus compréhensibles et mieux entretenables par les consommateurs. Cela diminuerais grandement la puissance des multinationales qui auraient un moins grand monopole de la connaissance. Nous irions vers une dés-spécialisation des métiers de l’industrie car la technologie deviendrai moins complexe à utiliser et à produire.


Les Low Technology aujourd'hui

En informatique, il existe des systèmes d'exploitations capables de permettre de continuer à utiliser de vieux ordinateurs : par exemple certains des systèmes d'exploitations surnommés MiniLinux sont basé sur les basse technologies.il existe aussi dans le monde de la téléphonie le Fairphone qui ce veut équitable durable et modulaire


L'avenir des Low Technology

Dans un ouvrage intitulé L’âge des low tech, vers une civilisation techniquement soutenable, l’ingénieur spécialiste de la finitude des ressources minières Philippe Bihouix explique : « les low tech c’est d’abord une attitude qui vise à mieux se servir des produits high tech aujourd’hui disponibles afin d’éviter les chocs de pénuries à venir ». Parmi les actions proposées par l’ingénieur : brider la vitesse des voitures, favoriser le rechapage des pneus des véhicules individuels, standardiser la consignation des bouteilles en verre, favoriser la vente en vrac, mettre fin aux imprimés publicitaires