Infogérence

De Wiki SIO EDM
Aller à : navigation, rechercher

L’infogérance est la délégation à un prestataire extérieur de la gestion, l’exploitation, l’optimisation et la sécurisation du système d’information d’une société. En d’autres termes, vous confiez la gestion de vos ordinateurs, de vos données et de vos logiciels à un spécialiste. Ce type de prestation peut être gérer à distance via la société à laquelle vous faîtes appel, ou par le déplacement régulier de l’un de ses techniciens. L’infogérance va donc prendre en charge différente ressources de l’entreprise : son matériel informatique, les logiciels et progiciels, tous les systèmes de télécommunications et le réseau informatique.


Histoire

L'infogérance est une forme d'externalisation apparue dans les années 80. La première forme d'infogérance concerné les grandes entreprises industrielles, les banques, les administrations... Elle était destiné à répondre aux besoins lourds et complexe du déploiement des progiciel de gestion intégré. Depuis 2000, une nouvelle forme d'infogérance est appelée ASP (application service provider). Elle révolutionne l'infogérance « classique », en lui apportant une rapidité et une simplicité d'exécution. Seuls les terminaux utilisateurs restant dans les locaux des entreprises, l'ASP minimise (voire supprime) tous les problèmes matériels. Permettant une prise de main rapide sur les bureaux utilisateurs, l'ASP simplifie le support fonctionnel aux utilisateurs. Depuis 2008, le développement du Cloud computing (nuage) est délivré à travers un service cloud comme par exemple le DaaS.

Interet de l'infogérance

Le but initial de l'infogérance est d'externaliser les différentes démarches informatiques d'une société. Ainsi, l'entreprise pourra concentrer les efforts sur son savoir-faire, sur ses produits et ses services.

Les différentes forme d'infogérance

Il existe plusieurs formes d'infogérance, correspondant aux différentes fonctions ou partie du système d'information externalisées.

Infogérance de fonction

Prise en charge des fonctions assurées par le service informatique (Exploitation, administration...).

Infogérance d'exploitation

Prise en charge totale ou partielle des fonctions d'exploitation des systèmes d'information. Dans un contexte économique de changements accélérés, la flexibilité de l'entreprise est un facteur majeur de développement et de compétitivité. Les technologies de l'information doivent répondre à cette exigence d'évolutivité tout en maintenant des engagements de qualité de service et de coût.

Infogérance d'application

Prise en charge de l'exploitation, de la maintenance et des évolutions d'une ou plusieurs applications : paie, comptabilité, ventes…

Infogérance globale

Prise en charge totale des fonctions de production des traitements, de développement et de maintenance de l'essentiel des applications et des équipements informatiques. De plus, elle est utile pour exploiter et faire évoluer les infrastructures et l’environnement applicatif d’une entreprise dans le cadre d’une relation maîtrise d’ouvrage/maîtrise d’œuvre forte

Avantages

Avantages directs

En marge des avantages liés purement à l’idée d’externalisation, le concept d’infogérance amène également des avantages, principalement sur le plan économique :

Visibilité des coûts : en externalisant son système d’information, l’entreprise possède une visibilité précise de ses dépenses informatiques.

Economies : d’après de récentes études, l’infogérance permet d’économiser 10 à 15% sur le budget informatique d’une entreprise.

Core Business : en faisant appel à un prestataire pour la gestion de son système d’information, la société peut se recentrer sur son activité principale.

Apport diversifié de connaissances : l’entreprise peut bénéficier de multiples approches grâce à l’intervention de différentes sociétés spécialisées dans la gestion de système d’information.

Renouvellement et optimisation du matériel et des logiciels : lorsqu’une entreprise externalise son système d’information dans un parc informatique extérieur, elle bénéficie de la garantie d’un matériel et de logiciels dernier cri, performant et régulièrement mis à jour et/ou changés. La société profite également d’une homogénéisation du matériel ainsi utilisé, synonyme d’une compatibilité accrue et d’une meilleure fluidité dans les transferts de fichiers notamment.

Avantages indirects

En externalisant son système d’information en faisant appel à de l’infogérance partielle ou totale, une entreprise peut retirer plusieurs avantages :

Assurance d’un savoir-faire : les entreprises n’ont pas nécessairement le temps de développer les compétences adéquates requises pour optimiser la gestion de leur système d’information. Faire appel à un prestataire revient à s’assurer d’une expertise et de connaissances certifiées.

Pénurie de capital : en externalisant, la société diminue le volume de capital requis pour la gestion du système d’information.

Émergence d’un marché fournisseur efficace : de nombreuses sociétés de gestion de parcs informatiques sont récemment apparues sur le marché.

Spécialisées dans la gestion des systèmes d’information, elles disposent de compétences avancées qu’une entreprise ne peut pas toujours développer en interne.

Flexibilité

Inconvénients

La sous-traitance constitue une approche nouvelle pour les clients. Ce qui pousse certains responsables informatiques à faire état d’un véritable malaise quant à leur raison d’être au sein de cette nouvelle organisation de sous-traitance.

Il existe moins de contact avec la vieille technologie

Quelques problèmes sociaux: dans certains cas, l’infogérance entraîne des suppressions d’emplois pour l’entreprise qui sous-traite.

Le sous-traitant doit s’adapter aux méthodes de travail du client.

Le contrat d'infogérance

Le contrat d'infogérance est un contrat informatique complexe qui suit plusieurs étapes. Afin de prévoir le contenu du contrat, il est indispensable d'établir un état des lieux. Celui-ci constitue l'audit. L’audit pourra être établi par un tiers ou par le prestataire lui-même. Ce point sera défini contractuellement par les parties. Il est également indispensable, suite à l’audit, de prévoir des clauses claires et précises quant aux modalités d’exécution.