Droit international

De Wiki SIO EDM
Aller à : navigation, rechercher


INTRODUCTION

Ce qui symbolise le droit international sont les instances internationales, l’échec du droit international est la concentration du pouvoir et en même temps un affaiblissement considérable dans les intérêts politique et idéologique qui suscite des décideurs.


ORIGINE

En 1919, créer par l'initiative du président américain Wilson la SDN est une organisation sans précédent, dessiner aussi avant par le philosophe Kant.

Elle est peut être la réaction contre la première guerre mondiale issue des arrangements européens-russe (dans un intérêt aussi de déplacement du pouvoir vers les États Unis) avec dans leurs engrenages les pays colonisées du monde arabe, africains et bien au-de-là . C'est d'ailleurs ces raisons qui ont favorisé le pouvoir décisif aux vainqueurs.


LA SDN : le Brouillon de l'ONU

Mais quand il y a la réunion de Yalta [pour décider de l'avenir du monde] il n'est pas décider à la SDN mais comme autrefois c'est à dire de manière privé , entre chef d’État et non devant la SDN, et même le président américains semble écarter la France ce qui n'aurait pas était possible si le principe de la SDN aurait été respecter.

Contrairement à la seconde guerre mondiale, il s'agit d'une confrontation non plus d’intérêt mais idéologique qui perdurera de la guerre froide jusqu'à aujourd'hui dans le bouleversement politique perpétuelle et actuel du monde arabe.


La SDN a était un dessein de l'ONU ; elle a eu peu de succès comme énoncé précédemment, ces balbutiements se voit dans la guerre d'Espagne ou guerre civil ; l'Espagne est un pôle des conflits de la seconde guerre mondiale : les brigades internationales (des allemands, italiens exilés, anglais, et français volontaires combattent pour la démocratie en Espagne contre Franco, L'URSS a apporté peu de soutient logistique néanmoins le bon armement est très rare chez les combattants républicains. Malraux apporte un petit soutient aérien . Les fascistes ont même apporté de l'aide en homme alors que l'Allemagne il s'agit du prêt de l'escouade Condor. L'Espagne témoigne que la SDN est inutile et inefficace et impuissante vue que les décideurs sont en guerre.


UNE ÉVOLUTION PARTAGÉE ENTRE ÉCHEC ET SUCCÉE

plusieurs vestiges dont un qui dans le contexte du droit international nous intéresse: la Cour permanente internationale de justice de la Haye (CPIJ), cette institution doit juger des affaires qui lui sont soumises et généralement issues de la guerre. Elle a jugé les criminels de guerre dont des nazis en fuite depuis 1945 ou bien en Yougoslavie.

Pour l'ONU elle est " La Cour internationale de Justice est l’organe judiciaire principal de l’ONU. Sa mission est de régler, conformément au droit international, les différents d’ordre juridique qui lui sont soumis par les Etats et de donner des avis consultatifs sur les questions juridiques que peuvent lui poser les organes et les institutions spécialisées de l’ONU autorisés à la faire." ou très brièvement " L’Organisation des Nations Unies est une organisation internationale fondée en 1945. Aujourd’hui, elle compte 193 États Membres. La mission et le travail des Nations Unies sont guidés par les objectifs et principes énoncés par sa Charte fondatrice."

Elle a connu comme la SDN beaucoup d'échecs durant la guerre froide mais le seul symbole de victoire est la guerre de Koweit, une guerre qui suscite le fantasme du "zero mort" ; il s'agissait de l'Irak envahissant le Koweït, 32 pays ont participait dont les États Unis , généralement les Etats Unis avait eu une politique extérieur unilatéral, que ça soit autoriser ou pas l'ONU est impuissant de même que récemment la France participe depuis 2012 sans l'accord de l'ONU de soutenir la population au Mali. On ne compte plus combien de fois les Etats Unis ont pris des décisions sans l'ONU. Et même si la Russie a envahit très recemment la Crimée, La Crimé est directement englobé par la culture Russe (et avec l'opinion publique pour Poutine de la population locale en Crimée). Alors pourquoi lever des sanctions ? Pourquoi l'institution international est dans ce sens ? n'est elle pas une sanction européenne (et non international) ? Alors est ce l'Europe et les Etats unis qui dirige le monde ? C'est peut être bien ainsi que la Russie perçoit la politique international. Et aujourd'hui la Russie tente de tirer le pouvoir vers l'Orient :la Chine, la Russie et le monde arabe ?


L'ESPRIT DE L'ONU

l'ONU est connu aujourd'hui par son échec de la politique, du droit et de la culture mondiale alors tout semble indiquer que l'ONU ont fait des efforts considérables contre la mafia dans le trafique d'art en proposant au pays d'adapter un modèle juridique incluant l’existence des statuts d'acheteur et de vendeurs, contre la guerre : en évitant le conflit en Moyen Orient. (présence des casque bleues dans le monde comme par exemple aux alentours d’Israël). L'ONU essaye de préserver le dialogue entre dirigeant et éviter les arrangements privés (l'un des principes de la SDN) tels que l'Europe(surtout la France et l'Allemagne), les Etats Unies, la Russie, les pays du moyen Orient tels que Israël, Pakistan, Iran, Irak, ect) et les pays Africains.

L'initiative n'est pas forcement par fondement moral mais d’intérêt : à imposer un modèle et à inspirer un centre de pouvoir culturel : le "soft power". C'est l'un des maux du bon fonctionnement du droit international.


LE DROIT INTERNATIONAL CONCERNANT LES RESSOURCES

Le droit international ne s'illustre pas qu'à la politique et les guerres mais symbolisent nettement les conflits entre frontières dont les conflits politiques internationaux pour l'appropriation des ressources et le trafique mafieux comme le trafique d'objet d'art qui est toujours d'activité.

On peut citer un exemple phare : la conquête du Groenland par le Danemark, Russie, États-Unis et Canada.

Les conflits des ZEEs
]]





LE DROIT INTERNATIONAL CONCERNANT LE PATRIMOINE CULTUREL

Le trafique d'art est plus compliqué car les trafiquants usent des lacunes juridiques de certains pays comme celle qu'un vendeurs d’œuvre d'art doit chez nous prouver qu'il se l'est procurer (avec document d'achat et l'identité de l'acheteur ou de possession), alors on peut aisément falsifier les preuves en s'achetant l'objet soi même pour prouver que s'était un achat de bonne foi sauf s'il y a des doutes sur l'origine de cet objet (provenant des pays pillés ou autres) les autorités ont le droit de le saisir s'ils prouvent que l'objet n'a pas était acquis en bonne foi ou même si l'acheteur se l'ai procurer à un prix. Par cette considération on a pas le droit de posséder un trésor national de la Chine même si le vendeur paraissait honnête, il suscite donc aussi la précaution et l'éveil du scepticisme des acheteurs. C'est pourquoi les chinois très aisé, souvent achète des oeuvres/objets d'arts relatant et incarnant l'Histoire de la Chine, les musées devant ce droit sont normalement impuissant, ce qui n'est pas la réalité car il y a lacune de la juridiction des Etats car cette relation entre acheteur et vendeur n'existe même pas dans la vente de tels objets.

L'existence de L'UNESCO confirme que l'ONU soutient les pays à préserver une identité culturelle




SOURCES :

Documentaire: "La Tragédie des Brigades internationales"

diplomatie.gouv.fr : [1]

un.org : [2]

eclairement.com : [3]